Bientôt !

 Du Roc à St Rô
Tourisme : Du Roc à St Rô - www.pays-montmorillonnais.fr

Communes de Lathus-Saint- Rémy ,Saint-Rémy en Montmorillon et Saulgé

 

Le Jobard

Possibilités de parcours : 9 boucles de 5 km à 14 km chaque

          

Nouveau !  Google Map du sentier

 

 

pour vous repérercarte du Pays  carte des sentiers

 

                                         où se situe ce sentier ?

                            traduire cette page avec Babelfish

 

Le sentier emprunte des passages à gué, il est recommandé d'être prudent car les rochers peuvent être glissants, même en période estivale. Lors des crues ces passages sont interdits.

 

Lathus-Saint-Rémy est une vaste commune qui séduit par ses qualités environnementales reconnues. Par ce sentier, il vous sera possible d'apprécier les diverses facettes de cette terre qui, plus que jamais ici, touche le Limousin. Par deux fois, vous traverserez la Gartempe à pieds secs en utilisant le pont de Massugeon et/ou celui de Chez Ragon, mais il n'en a pas toujours été ainsi ! Avant leur construction (XIXème siècle), des passeurs permettaient de relier la rive droite à la rive gauche et de nombreux récits réels ou inventés narrent les mésaventures de l'un ou de l'autre.
Situé en bordure de la Gartempe, lieu de promenades pour des personnes en quête d'un paysage pittoresque, le site du Roc d'enfer est protégé par un arrêté de biotope depuis 1991, en raison de sa richesse faunistique et floristique. En effet, il existe un mélange surprenant de plantes dont l'aire de répartition est montagnarde et méditerranéenne; certaines d'entre elles sont remarquables, voire rarissimes à l'échelle régionale et nationale. La Gartempe est aussi un axe migratoire important pour la reconquête du prestigieux saumon atlantique qui remonte le cours d'eau pour se reproduire après avoir grandi près du Groënland. Venant de l'Amont, pour sa part la loutre recolonise la rivière depuis peu.
Lieu chargé d'histoire, on ne peut évoquer le passé de Lathus sans mentionner le dolmen de Marchain, lale cluzeau construction de l'église Saint-Maurice (XIIème siècle) qui relevait de l'abbaye auvergnate de la Chaise-Dieu, l'édification du château féodal du Cluzeau. Ce dernier, de plan irrégulier et partiellement conservé est sis sur le roc. Il était ceinturé de douves et n'avait probablement rien à envier à ses voisins car son système de défense et de retranchement semble être des plus réfléchi…
Ce sentier vous fera aussi découvrir les berges de la Gartempe et ses nombreux moulins qui portent encore le nom de la seigneurie dont ils dépendaient. Ainsi, vous passerez près des anciens moulins banaux pour papetiers ou pour meuniers du Cluzeau et/ou d'Ouzilly… Ils ont été transformés, reconvertis. Ainsi, seuls quelques uns d'entre eux conservent leur machinerie mais, alors qu'une dizaine fonctionnait encore au début du XXème siècle, de nos jours, il n'en reste qu'un seul qui produit encore de la farine.

statue st-rochPar de beaux parcours dans une vallée riche et luxuriante, vous arriverez jusqu'à St Rémy. Indépendante jusqu'en 1973, cette ancienne commune est désormais associée à celle de Lathus. Ce lieu est imprégné du pèlerinage à saint Roch ou plutôt « saint Rô » (parler local). On vient encore des régions voisines pour faire son « voyage » à ce saint qui est invoqué contre la peste, les maladies contagieuses mais surtout pour soulager les enfants nerveux ou souffrant de convulsions. Le pèlerin doit laisser un ruban votif auparavant trempé dans la fontaine du bourg et ayant touché le saint, faire brûler un cierge. Une recommandeuse indiquée clôture alors les invocations en faisant une « procession » qui emprunte un itinéraire séculaire.
La statue polychrome du saint, datant du XVème ou du XVIème siècle, se situe dans l'église néogothique reconstruite vers 1870. IL était alors nécessaire d'agrandir l'édifice médiéval car le pèlerinage officiel d'été attirait des centaines voire des milliers de fidèles que l'ancienne église ne pouvait contenir. Le voyage à «Saint Rô » persiste… ainsi, peut être assisterez vous à l'une de ces pratiques ?