Bientôt !

 La vigne aux moines
Tourisme : La vigne aux moines - www.pays-montmorillonnais.fr

Communes d'Antigny, Nalliers, Saint-Germain, Saint-Savin

 

La Gartempe

Possibilités de 20 parcours de 2 à 12 km

 

Nouveau ! Google Map du sentier

 

 

pour vous repérercarte du Pays  carte des sentiers

                              où se situe ce sentier ?           

 

                            traduire cette page avec Babelfish

 

sentier aux reliefs accentués par endroit. il traverse la RD 151 , il est recommandé la plus grande prudence pour cette traversée.

 

Au fil d'une Gartempe bordée de plaines vallonnées et boisées, ce cheminement sans difficulté notoire, emprunt d'une riche histoire, parcourt les territoires communaux d'Antigny, Nalliers, Saint-Germain et Saint-Savin, et permet de multiplier les impressions.
Sur des terres de Groies, provenant de roches calcaires, on peut observer l'habitat rural traditionnel et les constructions institutionnelles que sont les églises et les châteaux.

A l'image de l'ensemble du Montmorillonnais, le paysage est naturellement préservé. La richesse biologique est reconnue par la présence sur chaque commune d'une Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique, (ZNIEFF), lieu d'invitation au respect et à la conservation du milieu.

abbaye de Saint-SavinA Saint-Savin, nous sommes en présence d'un «joyau» de l'Histoire : de l'histoire de l'art et de l'architecture qu'est l'abbaye, inscrite en 1983 au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'U.N.E.S.C.O, pour la beauté de ses fresques. Fondée à la charnière des VIII° et IX° siècles, en plein renouveau monastique, l'abbaye bénédictine a eu une forte influence économique et idéologique sur l'Ouest de la France durant plusieurs siècles. Le Culte des reliques de deux frères chrétiens du VIè siècle est à l'origine de sa fondation à l'époque carolingienne. La tradition raconte que Savin et Cyprien, deux jeunes convertis au christianisme, après avoir subi moult tortures, ont fui leur persécuteurs d'Italie jusque sur les rives de la Gartempe en Poitou. Composée au XIè siècle, la Passion des saints Savin et Cyprien semble totalement légendaire, construite à partir de plusieurs sources hagiographiques, notamment une « Vie » de l'évêque saint Germain d'Auxerre ayant vécu un siècle plus tôt que les deux frères éponymes. . Et c'est dans la crypte (accès interdit), sous le chœur de l'église, que leur geste est évoquée, peinte a fresco sur les murs et la voûte. Le parcours scénographique implanté dans l'abbaye permet d'approcher quelques images de cette légende fondatrice d'un haut lieu de l'histoire monastique en France.

En quittant Saint-Savin pour aller à Saint-Germain, communes liées par l'histoire et l'économie depuis fortgrisaille dans l'église de Saint-Germain longtemps, on emprunte le Vieux Pont, daté du XIII° siècle, long de cent mètres, large de trois mètres, enjambant la Gartempe et offrant une superbe vue sur l'ensemble abbatial, une vue plus belle encore est offerte de l'aire de loisirs. A Saint-Germain, l'église romane érigée en église paroissiale au XIV° siècle, a été décorée de peintures murales au XIX°siècle, notamment les grisailles du chœur réalisées par l'artiste Octave Florentin Pichaud.

En sortant de ces agglomérations pour cheminer en campagne et rejoindre les bourgs d'Antigny ou de Nalliers, la toponymie est riche dans sa diversité, relevant de l'imaginaire, ou bien liée à l'occupation et au travail de la terre. Vous passerez en des lieux nommés Les Groges, les Bornais, rappelant le type de sol, ou la vallée Ridondelle, sur la commune d'Antigny. Saint-Savin a sa vallée de l'Eguillon, venant de « l'ègue », l'« eau » en parler local. Le chemin rouge et le Désespoir avant d'arriver à l'Espérance, à Saint Germain sont plus originaux ; les Chirons, les Landes, la Groge sont aussi présents. A Nalliers, la Violetterie est un hameau réputé pour la précocité de ses violettes, et les courtins de « courtaiè »,évoquent l'«abondance » en patois.

A Antigny, la place triangulaire est bordée de tilleuls. La lanterne des morts (XIIè ou XIIIè s) y est le dernier témoin du cimetière mérovingien. L'église Notre-Dame, autour de laquelle ont été trouvés des sarcophages, fut édifiée au XI°siècle. Au début du XV°, une chapelle funéraire familiale y fut accolée et décorée de peintures murales. Un espace d'exposition abrite le mobilier archéologique découvert sur le site gallo-romain du Gué de Sciaux ; ces vestiges attestent la présence d'une cité antique, de chaque côté de la Gartempe. La rive gauche était le lieu du bâti institutionnel, comme le théâtre et le temple, tandis que la rive droite hébergeait plutôt l'habitat.
Château de Bois Morand (privé ne se visite pas)En allant au sud vers Bois Morand, on aperçoit le château de l'Epine juché sur le coteau. Le Château de Bois-Morand (privé ; ne se visite pas) est d'origine médiévale, avec un logis du XV°siècle, qui au XIX°siècle a été remanié dans le style néogothique. Son oratoire abrite des peintures murales du XVè siècle. Au milieu d'une vénérable châtaigneraie, un chêne creux légendaire aurait permis au châtelain de se cacher lors de la Révolution Française.

A Nalliers, le château situé sur la rive gauche, rebâti sur un édifice des XI°, XII° siècles, est reconstruit à la fin du XIV°s et subira au cours des siècles plusieurs remaniements. S'il avait au départ une vocation défensive, il est marqué aujourd'hui par le style Henry IV. Dans le bourg, l'église Saint-Hilaire dépendit longtemps de l'abbaye de Saint-Savin. L'entrée dans l'édifice s'effectue par un puissant clocher porche ; la nef couverte de voûtes en croisée d'ogives est un rare exemple d'architecture gothique en montmorillonnais. Le presbytère du XVIII°s est construit au sud du lieu de culte tandis qu'une croix monumentale est adossée au clocher. Le bourg conserve un bel ensemble de maisons de type berrichon, couvertes de toitures brunes en tuiles plates. Non loin du moulin de Nalliers (XVIIIè s), est aménagé une aire de loisirs au bord de l'eau, d'où l'on peut admirer le manoir de Lauzon.Nalliers

Cette randonnée, où plusieurs boucles sont proposées, se déroule en de multiples découvertes.
Que vous souhaitiez marcher au milieu de reposants taillis, laisser vagabonder votre regard à l'horizon en parcourant la plaine ou vous imprégner de vieilles pierres et de chefs d'œuvre picturaux, tout cela vous est offert.